Héros

Imperturbable Karim Benzema

Cela fait maintenant onze ans que Karim Benzema a posé ses valises chez le prestigieux club du Real Madrid. Durant cette décennie, l’attaquant français a franchi tous les obstacles afin de s’imposer dans une équipe comptant les meilleurs talents mondiaux. Un parcours difficile et formateur qui lui a permis de se faire une place à la pointe de l’attaque de la casa blanca et de rentrer dans le cercle des plus grands numéros 9 de la planète. S’il a pu s’imposer, c’est grâce aux grandes qualités qui composent sa personnalité.

En football, évoluer dans l’axe est quelque-chose de bien particulier, encore plus lorsque l’on occupe le poste d’attaquant. Réussir sa mission en tant que numéro 9 demande du sang froid afin de ne pas trembler dans les moments décisifs. En effet l’avant centre est observé sous tous les angles, la moindre de ses contre-performances peut remettre son statut en question. La clé pour ce joueur est de bien rester centré au niveau de son cœur et son esprit pour ne pas faillir. Une énorme pression pèse sur ses épaules et cela se vérifie d’avantage dans les plus grands clubs européens.

Confiance en soi et ténacité

Arrivé au Real Madrid à l’âge de 21 ans, Karim Benzema a pu constater dès ses premiers mois dans l’effectif madrilène, l’exigence demandée pour gagner sa place de titulaire et conquérir le cœur des supporters. Les débuts n’ont donc pas été simples pour lui dans sa nouvelle équipe. Il a d’abord eu du mal à apprendre l’espagnol ce qui ne facilita pas son intégration. De plus, il logea dans une chambre d’hôtel durant plusieurs mois, pas idéal pour trouver ses repères dans un pays qu’ il ne connaissait pas. Sur le terrain, ce n’est pas mieux. Benzema n’est pas vraiment dans les petits papiers de son entraîneur Manuel Pellegrini.

Cependant, durant cette période, malgré un vent défavorable, il ne lâche rien, il s’accroche. L’envie de s’imposer chez les Merengues est plus forte que les critiques. Lors de la saison 2010 – 2011 après avoir été piqué ouvertement en pleine conférence de presse par le coach de l’époque José Mourinho qui pointait alors les faiblesses de son attaquant, Benzema réplique et s’explique franchement en privé avec le technicien portugais. Le Français montre alors une belle capacité de réaction qui se vérifie sur le terrain en finissant sa saison avec 26 buts toutes compétitions confondues, second meilleur buteur du club derrière Cristiano Ronaldo. Pas à pas Benzema trouve ses marques et sa place. Sa patience commence à payer et il s’impose doucement à Madrid. L’attaquant français continue son travail et ne subit pas les turbulences. Ce qui lui permet de terminer sa troisième saison au club avec 21 buts en Liga et de remporter son premier titre de champion. Cette période de transition vers les sommets a permis au Français d’en apprendre plus sur lui-même et de se remettre en question. Ainsi il a pu prendre conscience de sa véritable force pour commencer à se bâtir une véritable stature de champion.

Ascension vers les sommets 

La nomination de Carlo Ancelotti au poste d’entraîneur à partir de la saison 2013-2014 est bénéfique à Benzema. Admiratif du talent du numéro 9 merengue, le coach italien en fait son titulaire à la pointe de l’attaque. Pièce essentielle du trio offensif madrilène aux côtés du nouveau venu Gareth Bale et de l’increvable Cristiano Ronaldo, le Français excelle. Il régale par son touché de balle, ses buts et ses actions décisives. Benzema montre sa capacité à se mettre complètement au service de l’équipe en œuvrant par moment dans l’ombre. Par conséquent, il brille moins mais son abattage est colossal. À l’issue de cette saison, il est récompensé en remportant la ligue des champions face à l’Atlético Madrid. Les saisons suivantes voient l’avant centre confirmer sa position au sein de l’équipe madrilène. Après le départ de Carlo Ancelotti en 2015, les entraîneurs Rafael Benitez et Julen Lopetegui font aussi confiance au Français. Mais la titularisation au poste de coach de Zinedine Zidane en janvier 2016 propulse Benzema encore plus haut. Avec l’ancien meneur de jeu des Bleus, il écoute, il apprend, il progresse et développe une relation privilégiée. Les étoiles semblent alors s’aligner pour le buteur français cette année là. Il termine la saison avec 24 buts en Liga et remporte une seconde ligue des champions. Le Real Madrid remportera de nouveau les éditions 2017 et 2018 de cette compétition. 

Consécration du nouvel héros de Madrid                                                                               

À l’issue de cette dernière année, le multiple ballon d’or Cristiano Ronaldo quitte le club. Avec ce départ, Benzema saisit l’occasion de devenir la principale arme offensive de son équipe. La saison en cours nous le confirme, il s’affirme bien dans son nouveau rôle. Repère pour les jeunes attaquants du Real, actions et gestes de grande classe, Benzema est là. Maintenant que les projecteurs sont tournés vers lui, il sait qu’il doit être prêt. Durant l’arrêt des compétitions, dû à la pandémie du covid-19, il n’a pas chômé. Le Français a alterné exercices intenses de musculation et électrostimulation pour tonifier son corps. Il suit également un régime strict à base d’algues, de poisson et légumes. Le buteur madrilène prend clairement la mesure de sa place actuelle dans l’effectif, il n’y a pas de place au hasard s’il souhaite continuer à exceller. Son travail est validé à la reprise des matchs par ses performances de haut vol qui permettent à son équipe de se reconditionner.

Je le pense, le dis et le répéterai, en football, comme dans n’importe quel sport d’ailleurs, la patience et la persévérance sont nécessaires pour faire face aux épreuves. Ce sont les meilleures manières de révéler son caractère. Le haut niveau exige de la constance dans l’entraînement et le goût de l’effort.  Ce niveau d’excellence s’acquiert également en ayant une capacité d’écoute utile pour apprendre et être réceptif aux conseils susceptibles de pouvoir faire avancer. Karim Benzema est l’exemple du footballeur qui pas après pas a su s’imposer au très haut niveau. Son parcours au sein de l’un des plus grands clubs du monde suscite l’admiration et ne cesse d’inspirer. Pleinement aligné, il cultive son esprit de guerrier, toujours en quête de nouveaux succès. Quoi qu’il arrive et quoi qu’il se passe, comme sur le terrain, Karim reste imperturbable.

Vous devriez aimer