Héros

L’autre Memphis

Memphis Depay est l’un des footballeurs les plus doués de sa génération. Les attentes autour du Néerlandais sont énormes au vu de ce qu’il est capable de réaliser sur un terrain de football. Sous les projecteurs en permanence, le monde du ballon rond essaye de décortiquer sa personnalité. De par ses autres centres d’intérêts, le Néerlandais en irrite certains qui pensent que le football n’est pas sa priorité. C’est faire erreur que de dresser ce constat car Memphis est avant tout un réel passionné de son sport, sans lequel il ne serait pas celui qu’il est aujourd’hui.

Le garçon que l’on remarque

Des tatouages, des teintures, un style vestimentaire bien à lui, impossible pour Depay de passer inaperçu. Le jeune homme n’a pas la langue dans sa poche et s’affirme par son mode de vie rythmé, notamment par la musique. En effet il s’illustre par quelques clips de rap dans lesquels il peut montrer une partie de son univers. Ses détracteurs ne voient pas ces passions pour la musique et la mode d’un bon œil. Un grand nombre d’entre eux pensent également qu’il devrait moins s’exhiber sur les réseaux sociaux car cela montrerait une forme de négligence pour son métier de footballeur. Mais Memphis ne veut pas cacher celui qu’il est réellement. Tous ces éléments contribuent à son équilibre et son bienêtre. Ce sont également des moyens de pouvoir communiquer avec les nombreuses personnes qu’il inspire. Car le jeune homme a bien conscience de son influence même s’il ne prétend pas être un exemple. Certains choisissent de voir uniquement ces différents aspects en surface, et de surcroît de la plus négative des manières. Cependant Memphis Depay se distingue bien avant tout grâce au football.

Révélation et premiers doutes

Dès ses débuts en professionnel en 2011 avec le PSV Eindhoven, le jeune Néerlandais épate et émerveille par son talent. Rapide, vif , une conduite de balle irréprochable, Memphis déroute ses adversaires par ses dribbles imprévisibles. Il possède également une habilité certaine pour les coups francs. Des qualités qui lui ont permis de s’imposer saison après saison dans son équipe jusqu’à en devenir une pièce essentielle. En effet pour sa quatrième et dernière saison au PSV, Memphis flambe. Il mène les siens au titre de champion des Pay-Bas grâce notamment à ses 22 buts faisant de lui le meilleur buteur de l’exercice écoulé.                            Ses performances de haut niveau attirent les regards des plus grands clubs européens. Le jeune Néerlandais n’y est pas insensible et choisit de rejoindre le prestigieux Manchester United à l’été 2015.  À Manchester, Depay connaît des difficultés dues à l’exigence d’un grand d’Europe. Ses performances irrégulières ne sont pas à la hauteur des attentes placées en lui. L’entraîneur néerlandais Louis Van Gaal qui insista pour qu’il rejoigne les Red Devils se montre patient avec son protégé. A contrario la saison suivante, le nouveau coach José Mourinho n’accorde pas une grande confiance à Memphis qui voit son temps de jeu réduire considérablement. Dans le but de se relancer, il s’engage avec l’Olympique Lyonnais à l’hiver 2017.

Le travailleur invisible

Avec sa nouvelle équipe, Memphis Depay alterne le bon et le moins bon. Il doit retrouver foi en ses capacités s’il souhaite démontrer à nouveau tout son potentiel et continuer à progresser. Au fil des saisons, Memphis trouve ses marques. Certes les performances restent inégales mais il ne perd pas confiance et se rend indispensable par ses coups d’éclats. Indispensable, il l’est également avec la sélection des Pays-Bas. Au sein de l’équipe nationale, Depay occupe une grande place et aligne les performances de haute volée contribuant au renouveau des Oranje après un passage à vide. La saison en cours voit Memphis prendre plus de poids dans l’effectif lyonnais. Dans une équipe qui se cherche, l’attaquant batave se montre décisif, leader sur le terrain et est même nommé capitaine de l’OL. Malheureusement, il est stoppé dans son élan par une au ligament antérieur du genou gauche, censée l’éloigner des terrains pour au moins six mois. Mais à la surprise générale, deux mois seulement après l’incident, le jeune attaquant recommence à tâter le cuir durant son travail de rééducation affichant donc une avancée éclair dans son objectif de retour sur les terrains. Si pour certains ce retour à l’entraînement est prématuré, il révèle en revanche la force de caractère du Néerlandais. Car Memphis, c’est avant tout ça, une volonté d’acier qui le pousse à avancer quoi qu’il arrive. Sa passion pour le football depuis son plus âge lui a toujours permis de se relever de différentes épreuves et sa grave blessure en est une de plus qu’il surmonte avec courage, patience et persévérance. Il sait qu’il est attendu et que son équipe compte sur lui. Au fil du temps, il continuera les efforts qui lui permettront de retrouver ses sensations et son meilleur niveau.

En football, les apparences peuvent être trompeuses, il est donc judicieux de prêter attention au travail de l’ombre d’un joueur pour apprendre à le connaître. Le footballeur doit souvent faire face au jugement hâtif et au scepticisme de certains qui peuvent l’affecter et voir même, le faire sombrer.Pour faire face à ces éléments extérieurs, bien s’entourer est donc primordial car le premier cercle d’un joueur a pour vocation de le rassurer, le conseiller et le soutenir dans les moments difficiles. Ce sont des clés contribuant à son bon équilibre et développement. Ainsi, il pourra donc rester concentré sur les étapes qui lui permettront de mener à bien ses missions.

Depay est ce type de joueur, qui comprend que son premier adversaire n’est autre que lui-même. Jour après jour, il fait de son mieux afin d’être sa meilleure version. Ses collaborateurs l’aident dans ce sens, à commencer par son préparateur mental qui l’accompagne depuis plusieurs années maintenant. Je suis convaincu que ce garçon continuera de progresser et épatera tous les amateurs de football qui ne pourront que fondre devant son talent. Pour les sceptiques et dubitatifs, il faut admettre que l’autre Memphis existe bel et bien.

Vous devriez aimer